revue

RESPIRE A LA RECRE

Maîtrise d’œuvre pour la végétalisation de la cour d’école Nestor Perret

Dans le contexte de réchauffement climatique et d’augmentation des événements caniculaires, la Ville de Clermont-Ferrand souhaite proposer une réflexion-action sur ses cours d’écoles, pour en faire de véritables îlots de fraîcheur, pour les élèves, ainsi que pour les habitants riverains, qui pourraient y accéder en dehors des heures d’ouverture de l’école.

Cette réflexion, « Respire à la récré », sur les cours d’école est également l’occasion de repenser ces espaces de manière moins genrée, moins directive (variété des espaces et des ambiances permettant une large palette d’appropriations et d’usages), d’en faire des lieux de sensibilisation aux enjeux environnementaux (climat, biodiversité, nature en ville) et de diffusion culturelle.

La démarche de projet s’appuie sur une dimension de co-construction innovante et volontaire : enfants, communauté éducative, habitants riverains, gestionnaires, partenaires institutionnels sont associés tout au long du projet, depuis la définition partagée des enjeux à la mise au point des projets et à leur fabrication, jusqu’au recueil de leurs suite à la mise en service des espaces.

L’école Nestor Perret se situe dans le quartier Blatin, à proximité immédiate de Jaude et de l’hyper-centre de la ville de Clermont. L’état existant de la cour d’école se composait d’une surface imperméable noir et de quelques arbres (tilleuls). Les bâtiments scolaires forment un enclos se refermant sur la cour.

L’acte important du projet a consisté à déconstruire la limite physique séparant la cour maternelle et élémentaire, afin que les enfants puissent jouer ensemble.

Le parti pris du projet est d’apporter des îlots de fraîcheur en passant par les notions de dés-imperméabilisation des sols, de végétalisation, d’entretien et de gestion de la ressource en eau. De remplacement par des revêtements de sol vivant, comme de la pleine terre, des copeaux de bois, du stabilisé. L’école se situe sur un site archéologique comportant des désordres au niveau du sous-sol, nous avons dû conserver en seuil de bâtiments une ceinture imperméable. Nous avons travaillé avec tous les acteurs scolaires et techniciens pour rendre ces espaces accessible à tous, apporter des usages selon les milieux fabriqués, des équipements en bois non genrés, un imaginaire autour de la futaie jardinée.

CBS : 0,34
Surface en pleine terre : 780 m²
Perméabilité des sols : 45 %
Arbres plantés : 40

Maîtrise d’ouvrage: Ville de Clermont-Ferrand (63)
Lieu: Quartier Blatin – Clermont-Ferrand
Surface: 3 000 m²
Calendrier: Livré en 2022
Montant : 500 k Euros ht
Équipe: LLPU – Design Tout Terrain – Julien Coant consultant