revue

UN NOUVEAU DELTA

Reconstitution de la zone humide en amont du lac d’Aydat

Le lac d’Aydat est la première destination de baignade à l’intérieur du site UNESCO pour l’agglomération clermontoise. Depuis quelques années on assiste chaque fin d’été à une eutrophisation accélérée de la colonne d’eau, en partie due à la présence de cyanobactéries engendrées par de multiples facteurs , chaleur, présence d’orthophosphates, pollution, augmentation des sédiments.

L’objectif de la maîtrise d’ouvrage est de travailler sur un projet global permettant de diminuer cette eutrophisation où la technique, le paysage, les milieux, la pédagogie sont pris en compte à l’intérieur d’une histoire commune. En amont tout d’abord, à travers le reméandrage de la Veyre, puis au niveau du delta, zone humide de pâturage autrefois qui a été remblayé dans les années 70.

Trois grandes orientations guident la maîtrise d’œuvre :

– La fabrication d’un nouveau delta par la création d’une topographie comportant des bassins reliés par une rivière, un chevelu hydrique maintenant un courant constant, des zones de haut fond, des structures naturelles immergées, un bras de dérivation des crues. Les 20 000 m3 de déblais correspondant au niveau de stabilité de marnage du lac sont en partie réutilisés sur les rives par des modelés de sols ou exportés dans l’ancienne carrière de Combegrasse d’où avaient été puisés les matériaux.

– La reconstruction d’un cortège végétal spécifique adapté à chaque situation hydrique, du plus sec au plus immergé ; mélangeant des plantes hydrophiles herbacées et des ligneuses. Ce système vivant fabrique un écotone propice à l’accueil d’une faune plus riche.

– L’immersion dans le lieu avec trois séquences de paysage: La Séquence Nord où le paysage s’ouvre et longe un mouvement topographique créé orienté au Sud. Ce modelé de sol recouvert d’une prairie naturelle offre au visiteur une vue panoramique sur l’ensemble de la Zone humide; La séquence centrale qui permet de s’immerger à l’intérieur du nouveau milieu naturel installé (la découverte du Delta et du milieu aquatique, la déambulation sur des pontons bois, les belvédères); la séquence Sud à travers l’observatoire de la faune sauvage.

Maîtrise d’ouvrage: SMVVA (63)
Lieu: Aydat
Surface: 4 hectares
Calendrier: 2010-2013
Montant : 680 000 Euros ht
Équipe: Sinbio – LLPU
Prix régional «espace public», Palmarès régional 2013 de l’architecture et de l’aménagement