agence

Étant donné, le monde complexe qui nous entoure, se définissant souvent comme «la combinaison extraordinaire de procédures fortuites» (La mariée mise à nue par ses célibataires même –
Marcel Duchamp 1913) et ayant pour conséquences :

la métropolisation des territoires où la différence entre hinterland et foreland s’amenuise (disparition de la notion d’arrière-pays)
l’interconnexion simultanée des hommes, des biens et de l’économie (les écosystèmes structurels se superposent aux écosystèmes naturels)
la manufacture de l’architecture, de la ville et du paysage (espaces normatifs et réglementés)
la diminution et la privatisation des ressources (brevetabilité du vivant)
la substitution de la notion de contexte par celle de conjoncture

Comment en tant que paysagiste concepteur œuvrer à la fabrication des territoires, des villes de la ruralité
Comment  fabriquer une démarche de projet dont l’urgence climatique est posée en préalable
Comment répondre et accompagner les Maîtrise d’Ouvrage de façon engagée et responsable
Comment intégrer

Luc Léotoing Paysage Urbanisme défend une approche «biotique» du projet.
L’approche biotique est celle qui consiste à mettre en œuvre les interactions entre les contraintes d’une situation et d’une commande, établissant ainsi les bases du processus de conception. Ce processus est développé à partir de quatre thématiques de travail récurrentes : 

la conjoncture  /  l’échelle
les espaces entres  /  motifs et milieux

Luc Léotoing
Paysagiste DPLG

Diplômé de l’École des Beaux Arts de Clermont-Ferrand en 1998 et de Paris en 1999, puis de l’École Nationale Supérieure du Paysage en 2003 (Paysagiste DPLG), il devient chef de projet à l’Agence TER Paris pendant 3 ans. Il fonde en 2006 l’Agence +2Paysage avec Sophie Bour puis SPACES Paysage Urbanisme où il collabore avec SPACES Architecture Urbanisme (Guillaume Girod architecte). En 2017, suite à ces expériences, il crée la société Luc Léotoing Paysage Urbanisme.

Ainsi, il est responsable à l’Agence de la conception des projets, de leur présentation, mais aussi des suivis de chantiers. Les références comptent aujourd’hui des études pré-opérationnelles urbaines et rurales, de grands territoires, des aménagements d’espaces publics, de parcs et jardins…

Il enseigne à l’École d’Architecture de Clermont-Ferrand dans les domaines « Villes et territoires » où il est Maître de conférence.

Camille Maurice
Architecte DE - urbaniste

Camille Maurice est diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand en 2019 et de l’Institut d’Auvergne du Développement des Territoires en 2020. Après son diplôme en architecture, elle a suivi une formation d’urba- nisme avec un diplôme spécialisé en gestion des territoires des petites et moyennes villes. Au courant de l’année 2019-2020, elle a réalisé un service civique à la Maison de l’architecture Auvergne pendant 7 mois, puis elle a intégré l’association comme chargée de médiation culturelle pendant 2 mois. En parallèle, elle a réalisé un stage de 6 mois au sein du pôle aménagement au Parc Naturel Régional Livradois-Forez. La concertation participative et la sensibilisation de tout public à l’architecture, au paysage et aux enjeux urbains prend une place importante dans son travail. Elle concrétise ce leitmotiv avec la mise en place d’un programme de sensibilisation à destination des élus dans le cadre de l’Atelier d’urbanisme en Livradois-Forez par le biais des « Rencontres de l’Atelier ». Elle participe également à la mise en place de plusieurs programmes pédagogique à destination des écoles, pour des enfants de 3ème cycle.

Florian Pohu
Architecte DE - Urbaniste

Florian Pohu est diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont- Ferrand en 2020. Après son diplôme en architecture, il a suivi une formation d’urba- nisme avec un diplôme spécialisé en gestion des territoires des petites et moyennes villes (diplôme en cours). Au courant de l’année 2019, il a réalisé une césure et a travaillé en agence d’architecture pendant 6 mois, développant ainsi une capacité de gestion de projet. Pendant ses études, il a également mené plusieurs missions de médiation / sensibilisation à l’architecture et au paysage, auprès du jeune public. Il a rejoint l’agence LLPU au courant de l’année 2021 en tant qu’assistant de projet.